Aspects environnementaux

Aspects environnementaux

Un bâtiment coûte de l’argent, pèse lourd et consomme de l’énergie. Les deux derniers points sont souvent méconnus: de nombreux matériaux sont nécessaires à la construction des bâtiments traditionnels (qui sont donc lourds) et leurs habitants consomment de grandes quantités d’énergie et d’eau et produisent beaucoup de déchets; ceux-ci sont par ailleurs construits sur des sols naturels. Il est cependant possible, pour réduire cet impact environnemental, de penser différemment notre habitat en complétant et en améliorant les bâtiments existants.

Utiliser les ressources existantes

Compléter des édifices, c’est donc utiliser les infrastructures existantes en réduisant l’impact environnemental. Et les améliorer signifie renforcer la biodiversité urbaine, limiter le réchauffement des toits, consommer moins d’énergie, utiliser des matériaux à faible impact environnemental, réutiliser l’eau de pluie, aménager des potagers et composter les déchets. Voilà nos objectifs.

Évaluation interne

Duckbill France garantit la durabilité écologique de ses projets grâce à leur évaluation par un indicateur d’impact environnemental interne appelé «SENDA». Des valeurs limites correspondant à des objectifs environnementaux précis sont fixées pour chacun des projets et des bâtiments, ce qui permet de réduire l’impact environnemental et de mieux utiliser les ressources.

Certification de qualité

La qualité environnementale des bâtiments peut être évaluée de manière impartiale à l’aide de systèmes de certification établis en France, tels HQETM (Alliance HQE-GBC France) ou LEED (USGBC), qui contrôlent l’utilisation du sol, la consommation d’énergie et de ressources naturelles, la qualité intérieure et le rapport coûts/bénéfices environnementaux. L’évaluation de ces aspects, entre autres, permet de qualifier ces bâtiments en leur attribuant une note environnementale.