Aperçu historique

La croissance des villes

La plupart des villes historiques européennes se sont étendues par la création de nouveaux quartiers. Certaines, comme Paris, se sont développées par le biais de conquêtes successives de terres agricoles intra-muros. Pour beaucoup d’entre elles, il ne paraissait pas nécessaire d’épuiser le potentiel de constructibilité de chaque parcelle, c’est-à-dire, de construire tous les étages qui étaient permis par les règlements urbains. Étant donné que construire plus haut coûtait plus cher et que les ascenseurs étaient rares, la partie supérieure des bâtiments était convertie en débarras et en chambres de service (« chambres de bonne ») dont les conditions d’habitabilité n’étaient pas toujours satisfaisantes.

Nous tirons profit des structures générales des bâtiments et des villes (les infrastructures, les transports, les services…, tous déjà amortis et, dans certains cas, inexploités) pour créer de nouveaux logements comme alternative à une croissance extensive consommatrice de ressources et d’espaces.

Nous intervenons dans différentes villes européennes selon un modèle local à vocation globale dans des tissus urbains similaires en matière de règles d’urbanisme, de qualité du paysage urbain, de systèmes de construction, de systèmes juridiques et de viabilité économique.

Duckbill France propose une croissance vers le haut pour densifier la ville à travers de la rénovation et l’amélioration de ses bâtiments.